Vienne et la nature environnante : Wienerwald, Danube et Lobau

 

Türkenschantzpark Wien blog Scribendo parc de Türkenschantz Vienne Autriche

 

Ce qui est incroyable avec Vienne, c’est à quel point la ville est connectée avec la nature. C’est étonnant pour une capitale.

Les Wiener Wald, joyau vert

Des points de vue imprenables sur la ville

Sur la Wattgasse, l’artère qui borde notre rue, on peut voir les débuts des collines épaisses des Wiener Wald (traduction : la Forêt Viennoise), massif boisé a l’Ouest et au Sud de la ville https://www.wienerwald.info/. En bus, on peut tranquillement aller jusqu’au Wilhelminenberg, au Kahlenberg, au Leopoldsberg, autant de points de vues imprenables sur Vienne et ses environs. De là le regard porte jusqu’à Bratislava, en Slovaquie.

 

Wiener Wald Kahlenberg blog Scribendo
Vue depuis le Kahlenberg en octobre : vignes, Danube et Vienne. Au loin la Slovaquie

 

Un réseau de sentiers très bien balisés : les Stadtwanderweg

Le réseau de sentiers te permet de marcher pendant des heures en oubliant complètement les bruits de la ville. Le Rundumadum-Wanderweg https://www.wien.gv.at/umwelt/wald/freizeit/wandern/rundumadum/ (= « les chemins de rando en ronde autour de la ville ») te propose des itinéraires très bien faits, entre ville, patrimoine et nature.

 

Rundumadum Stadtwanderweg Wien blog Scribendo Vienne

Des surprises au détour des chemins

Des balades dans les Wiener Wald, on en a fait un paquet pendant les confinements successifs (qui ne nous empêchaient jamais de prendre un bol d’air à condition de ne pas le faire en groupes). Enchantés à chaque fois par les points de vue, les parfums de forêts, la qualité des balisages et les petits animaux croisés sur le chemin.

 

Salamander Wiener Wald blog Scribendo Vienne
Jolie salamandre

Le beau Danube Bleu

La forêt et la rando, certes, mais Vienne, c’est bien sûr le beau Danube Bleu.

Le Donaukanal, canal du Danube

Le fleuve passe dans la partie nord de la ville, avec son canal qui la traverse en plein centre, rejoint par la Vienne, la petite rivière qui donne son nom à la ville, qui court tantôt sous terre, tantôt en surface, vers le Chateau de Schönbrunn ou le long du magnifique Parc municipal (Stadtpark). La balade le long du canal est très agréable, avec ses berges aménagées et ses oeuvres de street art chatoyantes.

 

Donaukanal street art Schweden Platz blog Scribendo Vienne

 

Les deux bras du Danube et l’Ile du Danube au milieu

Le Danube lui-même, c’est autre chose. Puissant et large déjà, divisé en Vieux Danube et Nouveau Danube, il est un lieu de sortie extrêmement populaire. Dès les beaux jours, des jeunes, des moins jeunes, des familles entières débarquent avec le barbecue, la chicha, le thermos, la bière, ou le délicieux vin blanc du Burgenland et tout ce petit monde passe la journée à pique niquer, se baigner, faire du pédalo ou simplement passer du bon temps au bord de l’eau. On a toujours aimé s’y balader, nous aussi. Il y a différentes zones de baignade, desservies par le métro et toujours une ambiance caliente, notamment vers Copa Beach. L’immense Donauinsel (Ile du Danube), qui s’étire sur 20 kms de long entre les deux bras du fleuve, est un pur paradis.

 

pedalo Donau Wien blog Scribendo Vienne Danube
Nous aussi on a fait du pédalo

 

La Lobau : une jungle aux portes de la ville

A l’Est du Danube, en sortie de ville, s’étire une zone marécageuse traversée par des pistes cyclables et de randonnée : La Lobau. C’est un endroit fascinant. Il paraît que les armées de Napoléon s’y sont battues contre l’armée de l’Empire d’Autriche dirigée par l’archiduc Charles lors de deux batailles : Aspern-Hessling, puis Wagram.

 

Napoleon Rundwanderweg Lobau Wien blog Scribendo sentier Napoléon Vienne

 

A certains endroits des prairies de blé et coquelicots ondulent en vagues sous la brise, à d’autres les troncs pourris, les lianes et les mares évoquent plutot les bayous de Louisiane ou de Floride. Complètement dépaysant.

 

La Lobau Wien blog Scribendo Vienne

 

Des animaux en balade

J’ajouterais que des animaux en liberté surgissent là où tu ne les attends pas : un dimanche matin ensoleillé d’avril, on s’était donné rendez-vous au Zentralfriedhof, avec Andrea et son compagnon Heinz, avant d’aller manger une pizza. Le Zentralfriedhof, c’est LE cimetière viennois. Situé dans le 11e arrondissement, le long de la route qui mène a l’aéroport, c’est une vraie ville dans la ville, tellement il est vaste. Drôle de lieu pour une rencontre, mais c’est un endroit de balade magnifique et très apaisant (forcément, on n’est pas trop dérangés, hum). Tellement « populaire » qu’un chanteur autrichien culte, Wolfgang Ambros, https://www.youtube.com/watch?v=nFgj6vJEZrE lui a consacré une de ses plus belles chansons (« Es lebe der Zentralfriedhof ») et que de nombreuses gloires musicales y sont enterrées (de Strauss à Beethoven, en passant par Falco, le génial auteur de Rock me Amadeus, Wiener Blut ou Kommissar (Alles klar, Herr Kommissar ?) https://www.youtube.com/watch?v=8-bgiiTxhzM

 

Beethoven Zentralfriedhof Wien blog Scribendo tombe de Beethoven au Zentralfriedhof

 

Ce matin-là, en déambulant dans le Zentral Friedhof, on est tombés sur deux chevreuils gracieux et tranquilles. Magnifique vision dans la lumière douce du matin.

 

Zentralfriedhof Wien blog Scribendo cimetière central Vienne

 

Grün überall : du vert partout !

Et bien sûr, la ville est parsemée d’espaces verts et parcs.

Pour les amateurs de nature et de grand air, il y a vraiment plein de possibilités dans et autour de la ville.

 

Sänger Brunnen Purkersdorf Wiener Wald blog Scribendo Vienne Autriche

 

Depuis l’assouplissement des mesures de restriction liées au Covid (en mai), les hébergements sont enfin ouverts dans le pays (ils étaient fermés depuis début novembre…) on en profite pour explorer le pays un peu plus loin. Le week end dernier, on s’est régalés, entre Basse Autriche et Styrie, au Sud de Vienne. Lac Vert, rando de l’Ötscher … un immense bol d’air pour se rafraîchir. J’en parle dans un futur article !